À propos de nous

Photo Credit: C.Zanzanaini/Bioversity International

Après son lancement officiel en 2012, le Programme de recherche du CGIAR sur les Racines, Tubercules et Bananiers (RTB) s'est lancé dans une évaluation des priorités stratégiques de recherche sur cinq de ses principales cultures (banane, manioc, pomme de terre, patate douce, et l'igname). L'objectif de cet exercice était de déterminer l'impact attendu chaque options de recherche génère en termes de retombées économiques, la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire, la nutrition et la santé, l'équité entre les sexes et la viabilité de l'environnement.

Ce site Internet présente les méthodes et les résultats de l'évaluation des priorités de la recherche sur les bananiers et constitue un outil de renforcement des capacités qui vous guidera point par point à travers ses différentes étapes.

Les quatre questions suivantes vous donneront un aperçu de nos recherches avant d'entrer dans l'outil de renforcement des capacités.

POURQUOI?

Les bananiers et les plantains sont cultivés dans plus de 130 pays des tropiques et des sous-tropiques et sont la quatrième culture la plus importante du monde en voie de développement après le riz, le blé et le maïs. Or, la production mondiale de bananiers et plantains est menacée fortement, entre autres, par des virus, des infections bactériennes ou des moisissures, qui peuvent dévaster une grande part de la superficie de production. La recherche peut aider à surmonter ces menaces mais les ressources sont limitées et doivent donc être investies à bon escient pour optimiser les impacts de développement et les bénéfices.

QUOI?

Dans le cadre d'un exercice d'évaluation des priorités multiculture coordonné par le Programme de recherche du CGIAR sur les Racines, Tubercules et Bananiers, l'impact de différents investissements de recherche sur les bananiers et les plantains a été évalué, comme l'intensification du système de culture ou la sélection de bananiers résistants aux parasites et aux maladies. Il a s'agi de forger une base pour asseoir le développement stratégique de la recherche RTB.

COMMENT?

Pour dégager les contraintes clefs auxquelles se retrouvent confrontés les petits producteurs de bananes, nous avons conduit une enquête en ligne mondiale complète avec plus de 500 personnes interrogées dans 54 pays ainsi qu'un atelier d'experts avec 34 scientifiques du bananier. Le calcul des bénéfices économiques attendus et des effets sur la réduction de la pauvreté liés aux investissements de recherche clefs identifiés a impliqué une modélisation économique par un modèle de surplus économique articulé autour d'une analyse coûts-avantages. 

RÉSULTATS?

Les résultats sont très encourageants et montrent que les bénéfices de la recherche pourraient se compter en milliards de dollars, jusqu'à 31 millions de personnes pourraient en profiter et plus de 3 millions de personnes pourraient être extraites de la pauvreté.